Les jeux d’argent illégaux : quels risques encourus ?

Malgré les mesures et les précautions prises par l’autorité de régulation des jeux en ligne pour lutter contre les sites de jeux illégaux, les sites clandestins prennent de l’ampleur. Quels risques encourent les joueurs sur ces sites douteux ? Que dit la loi ? Quelles sont les mesures prises par l’ARJEL ?

Quels sont les sites illégaux et les sites autorisés par ARJEL ?

Depuis 2010, les jeux d’argent en ligne sont autorisés par l’État sous la surveillance de l’autorité de régulation des jeux en ligne ou ARJEL. Cet organisme veille ainsi à la sécurité des opérateurs de jeux et à celle des consommateurs notamment les joueurs vulnérables.
Elle est aussi chargée de surveiller les flux économiques contre toute tentative de fraudes ou de blanchiment d’argent. Ce dispositif législatif touche trois secteurs : les paris sportifs, le poker (jeu de cercle) et les paris hippiques (turf). Il existe aujourd’hui une trentaine de sites de jeux en ligne qui ont reçu l’aval de l’ARJEL.
Toutefois, les jeux de casino en ligne sont considérés comme des sites illégaux en France, sauf dans le cas de la Française des jeux. Les opérateurs qui proposent illégalement ce type de service sur internet sont passibles de sanctions.

Jouer sur des sites de jeux d’argent illégaux : quels risques ?

Pour l’opérateur, ouvrir des sites de jeux en ligne illicitement est un délit et ils sont passibles de sanctions pénales allant d’un simple avertissement jusqu’à la suspension, le retrait de l’agrément et d’une amende atteignant parfois les 150.000 €.
Quant au joueur, parier avec de l’argent sur des sites d’argent illicites est à leur risque et péril, car il peut tomber dans l’addiction. De plus, jouer sur des sites scrupuleux peut le faire perdre leur argent. Pire, il peut se faire arnaquer et ses données personnelles ne sont protégées d’aucune manière.

Attachment

Leave a Comment